communiqué de presse

Version imprimable
LE CHFO CONDAMNE LES CASSEURS QUI ONT VANDALISE L’HÔPITAL NECKER

Le CHFO condamne avec la plus extrême fermeté les dégradations et déprédations dont a été victime l’Hôpital Necker lors de la grande manifestation nationale d’hier organisée par plusieurs syndicats dont notre confédération.

Notre opposition à la loi travail, notre détermination à vouloir voir retirées les dispositions néfastes de ce texte ne sauraient être confondues et amalgamées avec les exactions dont se sont rendus coupables une poignée d’individus irresponsables

Ni notre histoire, ni nos pratiques ni la conception que nous avons de l’action syndicale n’ont jamais cautionné de tels agissements.

C’est pourquoi non seulement nous continuerons à exprimer nos désaccords mais enjoignons fermement les pouvoirs publics à ce que les auteurs de ces actes soient retrouvés et condamnés avec toute la sévérité possible.