CAPN D3S du 17 /12/ 2014 :Des membres renouvelés, des dossiers à poursuivre ...

Version imprimable
Prenez connaissance de la déclaration liminaire du CHFO et de tous les résultats de la séance de ce jour

Madame le Président, Madame la Directrice générale, Mesdames, Messieurs, chers collègues

C’est la dernière fois que notre commission se trouve réunie dans la configuration actuelle.

Sans se lancer dans un bilan détaillé de la période écoulée, nous pouvons dire que nous nous sommes efforcés de remplir le plus honnêtement possible notre mandat : sans se départir de notre indépendance et de nos convictions, nous avons toujours recherché les solutions les meilleures  pour l’intérêt de nos collègues D3S.

C’est dans ce même état d’esprit que le CH-FO abordera la prochaine mandature.

D’ores et déjà, nous pouvons annoncer que nous serons particulièrement vigilants et combatifs sur le sujet toujours sensible  de l’évaluation.

 Ainsi, Le bilan de la PFR montre des variations d’attribution révélant des applications différenciées selon les évaluateurs ou les territoires.  C’est pourquoi le CH-FO demande que tous les évaluateurs principaux et délégués aient satisfait à une formation à l’évaluation, qu’ils puissent se référer à un barème d’attribution et  que leur soit rappelée l’absence de quotas à l’attribution de la part résultat.

 

Nous serons également toujours tout aussi vigilants et combatifs sur la dégradation des conditions de travail.

Dans nos revendications figurent depuis de nombreuses années la demande :

  • de création d’un Comité National des Conditions de Travail des Directeurs,
  • d’un Comité Médical spécifique aux Directeurs ainsi que la mise en place
  • d’un droit en jours de formation continue pour eux avec un financement spécifique à l’image de ce qui existe pour les praticiens hospitaliers.

Nous continuerons bien sûr à le revendiquer.

Parallèlement, depuis de nombreuses années, plusieurs établissements n’ont pas réussi à pourvoir leur poste de chef, ce qui entraîne un accroissement déraisonnable des intérims longs comme des conventions de directions communes.

Lesquelles sont plus  dictées par l’urgence que par une réflexion puisée à l’aune de la réponse adaptée aux besoins des populations.

Cette difficulté s’accroît avec la raréfaction induite par le départ des D3S en détachement dans le corps des DH. Une des pistes majeures, pour nous et  dans un premier temps, passe par  l’augmentation des postes au concours. Mais cela nécessite aussi une étude pluriannuelle des postes à ouvrir aux différents modes de recrutement. Cela enfin doit se doubler avec une réflexion et des propositions concrètes d’amélioration de l’attractivité de ces postes, et plus généralement du grade de D3S.

A cet égard le chantier sur la fusion / comparabilité DH D3S est une clé essentielle.

Et puisque nous arrivons à la fin de l’année, période où traditionnellement on forme des vœux et on l’on prend de bonnes résolutions pour l’avenir, le CH-FO escompte bien que ses revendications qui sont autant d’attentes fortes de la profession voient leur concrétisation dans les mois prochains.

Madame le Président, Madame la Directrice générale, Mesdames, Messieurs, chers collègues, merci de votre attention.

Tous les résultas en cliquant ici