Les actualités Fonction publique

Ajournement de la réforme statutaire

Partager

Nous avons reçu ce matin la confirmation de l'annulation du Conseil supérieur de la fonction publique hospitalière qui devait se tenir le 2 juillet 2024.

Lors de cette séance, devaient être présentés :

  • le projet de décret relatif au statut DH,
  • le projet de décret relatif à l’échelonnement indiciaire,
  • la révision du décret emplois supérieurs.

Cette décision prise “à haut niveau” est symbolique du sens des priorités du gouvernement qui entend d’un autre côté poursuivre la réforme de l’assurance chômage, contre l’avis unanime des partenaires sociaux qui étaient parvenus à un accord.

Cette décision résume à elle seule une méthode de travail erratique et velléitaire qui va conduire inéluctablement les corps de direction de la FPH à deux ans de retard de la réforme de la haute fonction publique.

Deux ans n’est qu’une hypothèse, car en tout état de cause il s’agit d’un report sine die ; si le dossier devait se poursuivre, c’est à la condition que l’administration obtienne du gouvernement, après les élections, un mandat en ce sens.

Le CHFO s’est toujours montré prudent face aux promesses de tribunes, pour s’en tenir aux actes.

En voici un.

Le CHFO ne choisit pas ses interlocuteurs, il portera à nouveau haut et fort vos revendications pour l’amélioration de nos statuts. Il continuera à organiser la mobilisation de tous les collègues pour parvenir à bonne fin.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

CHFOFonction publique

CTI c'est pas fini !

Lire la suite

CHFOFonction publique

REFORMES STATUTAIRES : Où en sommes-nous ?

Le CHFO vous propose un point sur l'agenda des réformes et sur le déroulement des concertations.

Lire la suite

CHFOFonction publique

MOBILISATION DU 22 MAI 2024 à 11H30

Pour mettre fin aux retards qui nous pénalisent tous, mobilisons-nous le 22 mai 2024 à 11H30 !

Lire la suite

CHFOFonction publique

Réforme statutaire 2024 : la réponse des ministres

Le 29 février, le CHFO, le SYNCASS et l'UFMICT s'adressaient aux ministres de la Santé et de la Fonction publique pour obtenir une relance urgente et une clarification de la réforme statutaire des corps de direction.

Lire la suite