Les vœux du CHFO

Version imprimable

Chère et cher camarade,

Il est encore temps, au nom du bureau et de toute l'équipe CHFO de vous adresser tous nos vœux pour 2021, et c’est plus que jamais nécessaire tant les premières semaines de cette année montrent la rudesse de la période.

Tout au long de l’année 2020, il a fallu assurer la continuité de l’activité syndicale dans la tourmente de la crise sanitaire qui succédait à une crise sociale aigüe sur le plan national et dans nos établissements.

La priorité est allée au soutien aux adhérents, tant dans les situations individuelles que dans la défense collective des cadres et du service public hospitalier et médicosocial, face aux errements des pouvoirs publics. « Fiers et engagés » a été notre devise, nous avons multiplié les interventions auprès du CNG et du Ministère.

Force Ouvrière et le CHFO ont investi les discussions du SEGUR de la Santé avec ténacité. La grande refonte de notre système n’a pas été au rendez-vous. Des engagements ont cependant été obtenus pour de nombreuses catégories mais les manques et les mises à l’écart font que la bagarre continue encore.

Prolongation de la crise sanitaire, discussions statutaires, réformes de la gouvernance et du financement, relance de l’investissement et de la démographie des métiers, l’ordre du jour de l’année sera dense et demande notre détermination sans faille.

Détermination à défendre l’idée que ce sont les principes fondamentaux de service public qui doivent guider les changements et améliorations des dispositifs, que le seul repère primordial est celui des valeurs de la République et de l’intérêt général.

Mais aussi et avant tout détermination à défendre les intérêts des cadres hospitaliers, qu’ils exercent à l’hôpital, dans le secteur des personnes âgées, de l’enfance, du handicap ou dans celui de l’insertion sociale ou bien encore en position de détachement. Notre responsabilité est de bâtir un projet attractif pour les jeunes qui entrent dans la carrière.

L’année 2021 doit être à ce titre celle de la syndicalisation, chaque adhérent peut faire partager à ses collègues la nécessité du collectif, l’engagement et la pugnacité du CHFO pour défendre ceux qui sont en « première ligne ».

Toutes et tous avons besoin d'un syndicat plus fort pour cela, et le CHFO a besoin de chacun de vous. 

Meilleure année 2021 à tous, et vive le CHFO.

Didier HOELTGEN,

Secrétaire général