EHPAD - Réussir la grève du 30 janvier sera un signal fort

Version imprimable
Une conférence de presse s'est tenue ce jour à la Bourse du travail à Paris réunissant les 7 organisations syndicales qui appellent à la grève du 30 janvier prochain, mouvement soutenu par l'AD-PA. La mobilisation de tous ces syndicats et des associations est significative de l’urgence à agir et d'ores et déjà un signe d'encouragement à participer au mouvement.. En effet, les représentants de la presse écrite et audiovisuelle, professionnelle ou "généraliste" étaient très nombreux à venir entendre ce que les professionnels - Force Ouvrière en tête - avaient à dire, à défendre, à soutenir et revendiquer pour le secteur des EHPAD et pour le secteur de l'aide à domicile.

Cette conférence a été l'occasion d'une remise de  dossier de presse dans lequel un point est fait sur les différentes manifestations et initiatives d'ores et déjà organisées dans les régions(cliquer ici pour obtenir la liste)  . A Paris une manifestation devant le Ministère de la Santé est prévue en début d'après midi le mardi 30 janvier.

Le CHFO  s'est engagé et mobilisé  depuis plusieurs mois, avec la fédération FORCE OUVRIERE SANTE pour faire entrendre la voix des professionnels au sein des EHPAD. Il a  alerté sur la situation au coeur des établissements, devenue intenable.  Déja, fin 2017, nous avons appelé à signer la pétition lancée par la FHF.  Le 12 janvier, le CH-FO a appelé ses adhérents à se joindre le 30 janvier prochain au mouvement national. Le malaise est profond, les conditions de travail  en extrêmes tensions malgré tous les efforts et le profesionnalisme des personnels, toutes catégories confondues. Clairement, et c'est un avis unanime des collègues directeurs notamment, les conditions d'exericce  et  de conduite des missions d'accueil, d'accompagnement et de soins pour nos ainés  ne sont plus assurées convenablement. C'est une question de DIGNITE et de respect humain. 

Les annonces gouvernementales  de dernière minute n'y changent rien. Les plus hautes autorités de l'ETAT doivent prendre la mesure  du ras le bol et de l'urgence qu'exige la situation dans les EHPAD, dans nos établissements et apporter des réponses  d'envergure pour assurer nos missions. Si  "une société s'honore  de la place réservée à ses ainés", il est évident que la société Française a l'opportunité de  répondre et de réparer tant d'années successives d'insufisances et d'économie. Il y a nécesssité à doter  les EHPAD des moyens utiles et suffisants pour  agir auprès des personnes âgées dépendantes, souvent vulnérables et fragiles.   

 

 Les organisations syndicales et associations parties prenantes à ce mouvement ont décidé plus que jamais  de maintenir la journée nationale de grève. Ils nous appartient, toutes et tous d'en faire un moment de vérité, de soutien à la cause des personnels et de dire haut et fort combien, la difficulté, la pression, les exigences  sont durement ressenties et que continuer ainsi n'est plus possible. Il faut dire STOP aux plans d'économies, il faut que l'ETAT s'engage pour la solidarité en faveur de nos ainés et réponde à la principale revendication des moyens humains illustrée par la formule du UN pour UN !

Le CHFO pour sa part s'associe d'autant plus volontiers  au mouvement qu'il ne cesse depuis des années de dénoncer les conditions intenables de l'exercice professionnel des salariés de ces établissements, directeurs en tête!

C'est pourquoi le CHFO renouvelle son appel à participer activement au  mouvement et à se déclarer gréviste le 30 janvier prochain afin de manifester clairement, fermement, résolument l'exaspération  et la colère qui est réelle.

Le CHFO appelle les directeurs, chef d'établissement ou adjoint, à participer  aux actions décidées localement dans tous les départements de FRANCE et d'Outre MER ou en se rassemblant devant le ministère de la santé le 30 janvier à 14h,  (14, avenue Duquesne 75007 PARIS ; Métro Ecole militaire ligne 8 ou Saint François Xavier ligne 14 ou Ségur ligne 10).