Les actualités CHFO

Suppression de l’AME : médecins et cadres hospitaliers solidaires

Partager

Les valeurs du service public hospitalier comme le code de déontologie se rejoignent pour rejeter une telle mesure.

Lors de l’examen du projet de loi sur l’immigration, présenté par le ministre de l’Intérieur, le Sénat a adopté un amendement qui supprime l’AME pour la remplacer par un dispositif aussi absurde qu’inapplicable.

La Première ministre se déclare opposée à cette disposition, le ministre de la santé également. Le gouvernement doit prendre ses responsabilités.

De toute évidence, ces déclarations ne rassurent pas les professionnels de santé, craignant un marchandage indigne.

Le Syndicat national des médecins hospitaliers SNMH FO appelle tous ses confrères à signer la pétition lancée par les Prs PELISSOLO et BALEYTE et intitulée « déclaration de désobéissance médicale ». (communiqué)

Le CHFO est solidaire de ces démarches. Les valeurs du service public hospitalier, les exigences de la santé publique rejoignent le code de déontologie. Aucune disposition législative ne peut venir interdire l’accès de nos établissements à un patient. C’est le refus de soins qui engagerait leur responsabilité pénale !

C’est pourquoi Cadres et Médecins hospitaliers sont en phase pour refuser un dispositif qui ne vise qu’à effrayer des patients dans le besoin.

Son principal résultat sera de creuser un peu plus le déficit des hôpitaux et de mettre en difficulté les établissements et services sociaux qui accompagnent les personnes sans titres.

Le projet de loi immigration en discussion au Parlement est le 29ème texte sur ce sujet depuis 1980 ! Il est présenté par le ministre comme “le plus ferme depuis 30 ans”. L’amendement AME n’est donc pas le seul recul envisagé. L’article 3 sur les régularisations, notamment sur les métiers en tension, multiplie les restrictions et constituera une véritable usine à gaz. 

C’est pourquoi Force ouvrière dans son ensemble dénonce l’intention de ce texte et appelle l’Assemblée nationale à la raison (le communiqué).

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

CHFO

Errare humanum est

Lire la suite

CHFOFonction publique

MOBILISATION DU 22 MAI 2024 à 11H30

Pour mettre fin aux retards qui nous pénalisent tous, mobilisons-nous le 22 mai 2024 à 11H30 !

Lire la suite

CHFOLa mobilité

La mobilité : pour quoi faire ?

Après le succès de l'enquête 2022 sur le droit à la déconnexion, le CHFO veut recueillir vos avis et vos expériences sur un sujet plus classique mais pourtant peu évoqué et insuffisamment exploré : celui de la mobilité des directeurs de la FPH.

Lire la suite

CHFOD3SDHDS

Réforme statutaire : une nouvelle étape de mobilisation s’impose

Les trois organisations majoritaires SYNCASS-CFDT, CHFO et UFMICT-CGT étaient reçues vendredi 29 mars par le cabinet du ministre de la transformation et de la fonction publiques et celui de la santé et de la prévention ainsi que leur administration.

Lire la suite

CCNCHFO

Comment allons-nous ? Où allons-nous ?

Le Comité consultatif national pour les directeurs de la FPH se réunit ce mardi 26 mars 2024. Le CHFO demande que l'on passe des diagnostics à la thérapeutique.

Lire la suite