LES POSTES PROPOSES AUX ED3S ET AUX EDH SONT PARUS

Version imprimable
Comme annoncé, le JO du samedi 1er septembre pour les élèves directeurs d'établissements sanitaires sociaux et médico-sociaux puis le JO de ce mardi 3 septembre pour les élèves directeurs d'hôpital ont publiés les postes proposés pour le 1er janvier 2020.

108

C'est le nombre d'emplois proposés à chacune des 2 promotions.

Pour la promotion ED3S Amartya Sen, qui compte 82 élèves :

Ce sont 46 postes de chefs d'établissements et 62 postes d'adjoints qui sont publiés.

Consulter l'avis pour les chefs d'établissements

Consulter l'avis pour les adjoints

Au plan géographique on relève 15 postes en Auvergne-Rhône-Alpes, 13 en Occitanie, 12 en Nouvelle Aquitaine, et Hauts-de-France, 11 en Bourgogne-Franche-Comté, 8 en Ile-de-France, Normandie, Pays-de-la-Loire, 7 en Grand-Est, 5 en Centre-Val-de-Loire et Bretagne et 1 en Guyane (seul poste en collectivités d'outremer). Il n'y a pas de postes en PACA, ni en Corse.

Pour la promotion EDH Albert Camus qui compte 81 élèves :

Les 108 postes d'adjoints comptent un mix de fonctions classiques comme sur les RH, les finances, la logistique mais aussi des fonctions à caractère plus territoriales comme celles de référents de filières ou de pôles. 

Consulter l'avis

Au plan géographique, on relève 21 postes en Ile-de-France, 18 en Hauts-de-France, 12 en Occitanie, 10 en Grand-Est, 9 en Nouvelle Aquitaine, 7 en Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte-d'Azur, 6 en Centre-Val-de-Loire et Bourgogne-Franche-Comté, 5 en Normandie et Pays-de-la-Loire, 2 en Bretagne. il n'y a pas de postes en Corse ou dans les collectivités d'outremer.

Les délégués des 2 promotions se sont fortement mobilisés pour faire valoir l'intérêt de recruter nos collègues à l'issue de la formation. Le CHFO a relayé l'information pour que les établissements ne manquent pas la période de recensement des postes. Les établissements ont globalement répondu présent. La marge de choix des élèves est moins élevée que certaines années, du fait de la taille actuelle des promotions. Le CHFO défend le maintien d'un recrutement significatif pour enrayer la baisse démographique très réelle chez les DH (-17% en 10 ans) et qui s'accélère chez les D3S puisque nous sommes passés en 2018 en dessous de l'effectif le plus bas de 2009.

Défendre notre Ecole c'est aussi permettre à la sortie une prise de fonctions motivante, même s'il n'y a pas de poste sans difficultés.

Le CHFO est à l'écoute des élèves dans cette phase délicate mais enthousiasmante. N'hésitez pas à nous contacter pour tout conseil.