Elections : Défense des EHPAD : Il est urgent de répondre aux difficultés !

Version imprimable
Si, les difficultés des EHPAD, que le CHFO dénonce régulièrement, sont connues de longue date, cela fait des années qu’aucune réponse concrète n’est apportée au motif d’un nécessaire débat national sur la création d’un cinquième risque. Oui mais… et en attendant ?

Le CHFO premier à réagir aux provocations de la Ministre 

Par deux fois, fin 2017, la ministre de la Sante a publiquement exprimé sa défiance vis-à-vis du management des EHPAD publics, déclenchant une véritable émotion dans la profession.

Le CHFO a immédiatement réagi par communiqué contre ces propos indignes et méprisants a l’égard des directeurs et des équipes, rappelant à la ministre que, malgré des contraintes d’exercice des plus lourdes, les directeurs d’EHPAD assument pleinement leurs responsabilités !

Force Ouvrière prend l’initiative du mouvement en défense des EHPAD

Avec sa fédération, le CHFO s’est engagé dans l’organisation d’une conférence en défense des EHPAD qui a réuni le 16 novembre 2017 plus de 350 délégués d’EHPAD qui ont pris l’initiative de lancer le mouvement qui  regroupe 10 organisations syndicales et l’ADPA.

Deux importantes grèves en janvier et mars ont mobilisé au-delà des personnels,  de nombreux directeurs d’EHPAD et des familles de résidents. Malgré plusieurs sollicitations le président de la République n’a pas daigné recevoir l’intersyndicale et entendre les 4 revendications arrêtées en commun :

  • Application du plan solidarité grand âge,
  • Abrogation de la réforme de la tarification,
  • Arrêt des baisses de dotations induites par la convergence tarifaire,
  • Amélioration de la rémunération des personnels.

Les annonces de la Ministre : insuffisantes

Face au mouvement qui revendiquait l’abrogation de la réforme tarifaire, la ministre annonce au printemps l’arrêt des baisses de dotations induites par la convergence tarifaire du forfait dépendance. 47 M€ sont débloqués afin de maintenir les ressources financières des EHPAD à leur niveau actuel en 2018 et 2019. Rappelons que selon la FHF la réforme ferait perdre aux établissements publics près de 200 millions d’euros.

S’agissant du forfait soins : la convergence sera accélérée sur cinq ans au lieu de sept pour devenir effective en 2021. Enfin après avoir supprimé les contrats aidés dans les EHPAD, la Ministre décidé d’attribuer 143 millions d'euros supplémentaire en plus des  217 millions déjà prévus pour la période afin de « favoriser » des recrutements de soignants. Répartie sur  quelques 7 600 EHPAD, l’enveloppe de 360 M€ se traduit, en moyenne par l’attribution de 47 000€ par établissement soit 12000 euros par an,  jugez vous-même du niveau de l’effort !

Pour le CHFO la prise en charge de l’autonomie doit relever de la sécurité sociale seule garantie de l’égalité !

Face aux mobilisations du début de l’année, la ministre de la Santé et le chef de l’Etat ont décidé de lancer une concertation sur le « grand âge et l’autonomie » pilotée par Dominique LIBAULT qui doit, d’ici janvier 2019, définir les contours d'une réforme de la prise en charge de la dépendance.

FO a été reçue parmi les premières Confédérations le lundi 29 octobre. Elle a défendu sa position d’une prise en charge de la perte d’autonomie dans le cadre de l’assurance maladie. Cette position traditionnelle de Force Ouvrière s’oppose à la création d’un « 5ème risque » ou à une « 5ème branche » qui isolerait les retraités de l’ensemble des assurés sociaux.

En effet, seule la prise en charge de la perte d’autonomie dans le cadre de la Sécurité sociale permet de garantir la solidarité et l’égalité de traitement des personnes âgées sur tout le territoire.

Il n’est qu’à voir les conséquences de la décentralisation de l’action sociale de l’aide sociale qui aggrave l’inégalité d’accès aux EHPAD publics selon qu’ils sont implantés dans des départements riches ou pauvres !  

Contre la baisse de l’ONDAM médico-social 2019

Le taux d’évolution de l’ONDAM médico-social est fixé à 2,2% en 2019 (contre 2,6% en 2018 et 2,9% en 2017) ce qui représente 20,8 Mds€ contre 22 Mds€ en 2018.

En réalité, l’analyse de l’annexe 7 du PLFSS 2019 (ONDAM et dépenses de santé) fait apparaître que le taux d’évolution de la contribution assurance maladie aux établissements et services pour personnes âgées sera légèrement inférieur (1.1%). Ainsi l’enveloppe passera de 9,2Mds€ à 9,4Mds€.

Force Ouvrière de nouveau reçue par Dominique LIBAULT le 3 décembre prochain

Le CHFO accompagnera la délégation Force Ouvrière qui sera de nouveau reçue lundi 3 décembre par Dominique LIBAULT chargé par la Ministre après concertation de faire des propositions sur les contours d’une réforme de la dépendance en vue du dépôt d’une loi avant la fin 2019.

Force Ouvrière rappellera à cette occasion les revendications qui demeurent toujours valables et développera ses propres positions sur toute réforme de la dépendance. Un compte rendu- de cette rencontre fera l’objet d’une communication.

Avec le CHFO  défendre les EHPAD et leur directeurs : Voter et faite voter CHFO

N’oubliez pas de vous connecter dès le 29 novembre 2018 sur :

www.jevoteenligne.fr/cng

Pour voter, il faudra vous munir de votre identifiant pour le vote (que vous avez reçu ou allez recevoir très prochainement de la part du CNG)

et de votre mot de passe (que vous avez en principe reçu par courrier du CNG en ce début novembre)

Le CHFO mobilise une équipe pour le suivi des opérations électorales qui restera à la disposition des collègues durant toute la durée des opérations électorales.

En cas de perte de vos identifiants et mot de passe et / ou de difficultés pour voter,  il vous faudra   en demander la réattribution.

Dans tous les cas : nous contacter : ch-fo@wanadoo.fr