CAPN DS du 5 juin 2018 : Le CHFO revendique toujours et encore la reconnaissance statutaire des DS.

Version imprimable
La CAPN des directeurs de soins s'est tenue le 5 juin, vous trouverez ci-dessous la déclaration liminaire de nos représentants ainsi que les résultats.

Déclaration liminaire de nos représentants

Force est de constater que les signaux dans nos établissements sont alarmants : absentéisme, burn out, mouvements de grève illimitée...et des directeurs des soins qui jouent quotidiennement les pompiers de services. Les pressions constantes deviennent insupportables pour beaucoup de nos collègues, et les conditions d’exercice  toujours de plus en plus difficiles.

La surdité chronique des gouvernements successifs à nos revendications, le non-respect des protocoles d’accord, un statut qui ne reconnait pas nos compétences et nos responsabilités démontrent le mépris des pouvoirs publics envers les directeurs des soins.

Ce ne sont pas les dernières évolutions minimes (10 points de  NBI, indemnité de direction commune,…) qui peuvent nous satisfaire. En effet, nous sommes bien loin d’un statut à la hauteur de nos compétences et de nos responsabilités.

Le CH-FO continuera de défendre les directeurs des soins et ce que ces derniers sont en droit de revendiquer et d’obtenir :

  • l’alignement du statut des directeurs des soins sur celui des directeurs adjoints,
  • la reconnaissance de la 3ème carrière des directeurs des soins,
  • la reconnaissance des directeurs des soins exerçant en ARS,
  • la reconnaissance des directeurs des soins exerçant en  instituts de formation,
  • la reconnaissance des compétences des directeurs des soins,
  • la reconnaissance des responsabilités des directeurs des soins.

Sans cela, l’attractivité du corps professionnel des directeurs des soins ne s’améliorera pas, et la chute des effectifs (peut-être voulue par les pouvoirs publics) ne s’enrayera pas.

Sur tous ces points, le CH-FO reste déterminé et assumera ses choix, ses positions et ses propositions !

Comme à notre habitude, notre déclaration fait appel à une citation emblématique  de notre état d’esprit et qui guidera encore nos actions à l’avenir  pour faire vivre la cause des Directeurs des Soins : « La critique peut être désagréable, mais elle est nécessaire. Elle est comme la douleur pour le corps humain : elle attire l’attention sur ce qui ne va pas ».

Winston CHURCHILL

Nous vous remercions de votre attention,

Pour le  CH-FO, les représentants élus à la Commission  Administrative Paritaire Nationale des Directeurs des Soins :

Pascal ARDON et Manuelle SAMSON

Votre Rendez-Vous régulier : http://www.chfo.org

Prendre connaissance des résultats