CAPN DS 19 décembre 2018

Version imprimable
Consultez les résultats et prenez connaissance de notre déclaration liminaire

Vous trouverez les résultats des mouvements des directrices et directeurs de soins (Nominations, Mises à disposition, Titularisations, Tableau d'avancement et détachements) en cliquant sur 

CE LIEN

et voici la teneur de la déclaration liminaire que nous avons prononcée lors de cette séance du 19 décembre :

 

Cette CAPN est la dernière du mandat en cours. A cette occasion, le CH-FO tient, d’une part à remercier les équipes du CNG pour le travail réalisé, et d’autre part à exprimer son soutien et sa solidarité envers les directeurs des soins dont l’engagement professionnel quotidien est à souligner, notamment eu égard à la dégradation de leurs conditions d’exercice professionnel.

Pour le CH-FO, le bilan de cette mandature est totalement insuffisant, et bien loin des attentes légitimes des directeurs des soins.

Nous avons toujours défendu le service public et le statut.

Nous n’avons cessé d’alerter sur la situation extrêmement préoccupante de notre corps professionnel : 60 places annoncées pour le concours 2019. Cela ne va sans aucun doute pas améliorer la situation.

 

Depuis la mise en œuvre du PPCR, nous dénonçons les conséquences scandaleuses du cadencement unique pour les directeurs des soins qui subissent l’allongement mécanique de leur carrière d’au moins 25%, alors qu’ils sont dans une troisième carrière. En effet, il convient de rappeler que la moyenne d’âge d’entrée dans le corps des directeurs de soins es de plus de 47 ans. Ainsi, le refus de restructurer la grille indiciaire, comme le CH-FO l’a proposé au conseil supérieur de la fonction publique hospitalière en contrepartie de la mise en place du cadencement unique, lèse doublement les directeurs des soins dont la grille ne culmine en hors échelle qu’en emploi fonctionnel.

Cela ne va surement pas susciter des vocations afin de combattre le déficit d’attractivité de notre corps professionnel.

 

Ce point sera un des principaux enjeux du prochain mandat. Il n’est pas question de continuer à voir diminuer les effectifs alors que les conditions d’exercice ne cessent de se dégrader dans les établissements de santé.

Le CH-FO continuera à revendiquer l’amélioration du statut des directeurs des soins en reconnaissance de leurs responsabilités et de leurs compétences, seul moyen de combattre le déficit d’attractivité du corps.

Le  CH-FO reste déterminé et assumera ses choix, ses positions et ses propositions !

Comme à notre habitude, notre déclaration fait appel à une citation emblématique  de notre état d’esprit et qui guidera encore nos actions à l’avenir  pour faire vivre la cause des Directeurs des Soins :

 

 « Les moyens ne sont jamais adéquats quand le but est mal défini ».

Jacques CHIRAC

Nous vous remercions de votre attention,